La plupart personnes ont l’air d’etre dans leur element partout et savent toujours comment engager la conversation.

Un talent parfois inne, mais moins rarement le fruit d’un bon bricolage.

Lorsque l’acheteur a tendu une carte de visite a Alain Bosetti, le fondateur du Salon des micro-entreprises, ainsi, au collegue qui l’accompagnait, son malaise est palpable. “j’habite navre, non seulement une telle carte est en tres mauvais etat, mais c’est la seule que j’aie : je ne peux aussi gui?re vous en donner deux”, a-t-il bredouille. Plutot que de laisser la gene s’installer, Alain Bosetti a reagi au quart de tour : “Aucune importance, il faut se la partager !” Joignant le geste a la parole, il a dechire la carte en deux sous le regard meduses de la clienti?le. Puis il a ajoute aussitot, avec un sourire : “Ne vous inquietez nullement, nous avons du Scotch et une photocopieuse au bureau.” Sa stupeur passee, l’acheteur s’est mis a rire de bon c?ur. En reagissant de facon totalement absurde, Alain Bosetti a reussi a mettre tout le monde a l’aise.

Naturellement, il va falloir etre suffisamment detendu Afin de riposter ainsi. Car face a l’inconnu – une personne que l’on rencontre pour la premiere fois, une situation inedite – nous sommes trop souvent paralyses par le manque de confiance en nous et la crainte d’etre en gali?re percu. “On croit souvent que l’autre porte 1 jugement dans nous, aussi qu’il est bien souvent tout aussi embarrasse que nous”, constate Franck Fiszel, directeur general de Coach Europ. Il est heureusement des techniques qui peuvent permettre d’atteindre une certaine decontraction quelles que soient nos circonstances, au bureau comme en seminaire, dans un colloque comme dans un cocktail, face a un client ou au milieu d’un salon professionnel.

Servez-vous du contexte pour briser la glace

Manque facile d’aborder des personnes qu’on ne connait pas. Il faudra pourtant s’y resoudre si l’on ne veut jamais rester dans le coin ou rater une affaire.

Continue Reading…